« A la découverte du Luxembourg » par Edith Archaux

Pour marquer la présidence du conseil de l’Union Européenne assumée par le Luxembourg du 1er juillet au 31 décembre 2015, Edith Archeaux partage avec nous la culture du Grand Duché.

LUXEMBOURG : Littérature

Les trois langues parlées au pays : le luxembourgeois, le français, l’allemand se  retrouvent dans la littérature.  La littérature de langue luxembourgeoise n’a commencé à se dévelloper qu’au XIXème  siècle. L’oeuvre la plus importante est le « Rénert » de Michel Rodange, une épopée  satirique en vers, parodiant à travers les aventures du renard « Rénert » la situation  politique des années 1860_1870.

Le Grand-duché de Luxembourg accueillait bon nombre de  célèbres auteurs étrangers:  Racine, Goethe et Michelet séjournèrent dans la capitale. La ville de Vianden et ses  paysages ont inspirés Victor Hugo.  André Gide et Walter Rathenau visitèrent l’Est du Grand Duché.  Depuis l’Antiquité avec le poète latin Ausone, la vallée de la Moselle enchanta par la  suite Chateaubriand et Maurice Barrès.

Laxness et Paul Claudel profitèrent de la quiétude de l’Abbaye de Clerveaux pour  s’y recueillir.

 

ART : La manufacture de céramique   »   Villeroy et Boch  « 

La faïencerie de Septfontaines fut fondée en 1767.  En 1836, la faïencerie Boch et la faïencerie Villeroy réunissent leur manufactures  pour former leur groupe.  Des visites sont organisées pour des informations sur l’histoire, la fabrication des  faïences et les produits de l’Art de la table, ainsi que la production de l’usine,  d’expositions de pièces antiques et d’articles de production moderne.

GASTRONOMIE :

Gromperekichelcher : Galette de pomme de terre

Pour 6 personnes : 12 pommes de terre moyennes, 2 échalottes, 3 brins de persil,  2 oeufs, sel, poivre, noix de muscade, 100 ml d’huile, 30 gr de beurre ou saindoux.

Râper les pommes de terre assez grossièrement. Mettre cette masse sur un torchon  de cuisine, refermer le torchon, les presser pour les assécher. Hacher finement les  échalottes et le persil. Assaisonner avec le sel, le  poivre, la noix de muscade. 

Ajouter les oeufs entiers et bien mélanger le tout.  Faire chauffer le saindoux ou l’huile dans une poêle. Y déposer une bonne cuillère  à soupe de pâte qui sera légèrement aplatie à la fourchette. 

Cuire les galettes des deux côtés pendant 1 à 2 minutes selon l’épaisseur.  Egoutter les galettes sur un papier absorbant avant de les servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *