La grande conversation.

La chute du mur de Berlin a rendu possible l’unification du continent européen mais 25 ans après le crise et la mondialisation les Européens doutent et ont du mal à se projeter ensemble, comment écrire une nouvelle page positive ?

Ce fut un lieu d’échanges avec différents intervenants…

Un spécialiste de la Russie et des relations avec l’Europe, une jeune philosophe symbole de la génération Erasmus, le conseiller économique auprès du ministère de l’économie et de l’industrie en France, le fondateur de la première compagnie privée de fonds d’investissements sino-européens, une députée roumaine le doyen de Paris tech Shanghai, le DG de BNP paribas, etc.

Quelques réflexions en ressortent … qui ne font que renforcer ce que chacun pense :

  • L’UE manque de vision à long terme
  • Le moteur franco allemand est inexistant
  • Le parlement européen est constitué pour la France des recalés de la politique PS ou UMP, l’Allemagne « l’homme malade de l’Europe » devient désormais l’acteur dominant dans le champ économique politique industrielle et culturel
  • Personnellement je fus  intéressée par les réflexions concernant les relations avec la Chine:
  • L’Allemagne est le représentant de l’UE pour la Chine
  • La croissance viendra de l’Est, 30 % des exportations
  • Les chinois manquent de compétence et l’UE ne pense pas à  intervenir, la  stratégie des chinois s’étale  sur 25 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *