Inventer l’Avenir, Edito de Jean-Claude Houdoin, président – décembre 2020

Inventer l’avenir 

 

2020, une année éprouvante pour tous, en particulier ceux que la maladie n’a pas épargnés et leurs proches ; année difficile pour les Etats-membres de l’Union qui ont dû prendre des décisions impopulaires comme le confinement, le couvre-feu, l’arrêt de certaines activités ; année des attentats …

… est aussi l’année du réveil de l’Europe, l’année de la prise de conscience que l’on était plus forts à plusieurs ; l’année de la décision de la Banque centrale d’apporter un soutien massif à l’économie de la zone euro ; l’année où les institutions européennes, Commission, Conseil et Parlement européen ont acté l’emprunt au nom de l’Union de ressources réallouées aux Etats les plus touchés par la crise sous forme de subventions ou de prêts ; l’année enfin de l’accord sur le divorce du Royaume-Uni qui met fin à cet interminable feuilleton.

2021, année de l’espoir !

Le vaccin ou les vaccins qui permettront de lutter contre la pandémie ont été développés dans un temps record et arrivent dans tous les pays.

Le plan de relance européen, baptisé « New Generation E.U. » associé au budget de l’Union sous le nom de « Cadre Financier Pluriannuel » va permettre de relancer la croissance et l’emploi mis à mal, de lutter contre le réchauffement climatique, de renforcer le développement durable avec des objectifs plus ambitieux, d’investir dans les secteurs d’avenir.

2021 sera aussi l’année de la relance des grands chantiers institutionnels qui corrigeront certaines faiblesses comme Schengen, Frontex et renforceront son industrie de défense et son autonomie stratégique.

2021 sera encore, sans que l’on retrouve la vie d’avant, celle de l’invention de la vie d’après.

Je ne veux pas terminer sans vous présenter, à vous-même mais aussi à vos proches une :

Jean-Claude Houdoin,
président du ME-Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *